A propos du Burn Out

« Oui mais aujourd’hui, dès que t’es un peu fatiguée et que t’en as marre, tu dis que t’es en burn-out ».Bien évidemment, les épuisements professionnels existent. Mais cette phrase est intéressante. De mon côté, je ne m’intéresse qu’à la réalité psychique. Qu’un diagnostic de burn-out ait été posé ou pas, peu importe. L’essentiel, c’est... Lire la Suite →

Je vous parle d’éduquer !

Je cherche, j’écris, je sèche. Je ne sais plus quoi écrire, à part cette aventure qui m’habite, me questionne tant elle n’intéresse plus personne. Plus les parents la discutent, la qualifient, la déforment plus elle perd de sa valeur et résonne en moi comme une quête. « L’éducation ? Délaissée ? Vous rigolez, tout le... Lire la Suite →

Amitiés et confidences

Et si nous décidions de renoncer à une confiance fade, qui n’ose pas prendre de risque et ne dit pas toujours la vérité ? Soyons des ami(e)s qui osent dire ce qui serait peut-être bon pour l’autre, et que personne n’ose dire. N’hésitons pas à faire des liens, à évoquer une issue différente de celle que notre ami avait envisagé. C’est ça aussi l’amitié, non ?

« C’est ça l’amour ? »

Une fois débarrassée de ses parents, confinés en salle d’attente, elle peut enfin me raconter. Comment ça s’est passé, pourquoi elle est tombée là-dessus, la honte de le dire à ses parents. Elle me raconte toutes ces images, rapides mais marquantes, de ces « gens qui font l’amour un peu bizarrement ». Pour vite comprendre qu’il s’agissait bien d’une vidéo porno.

« Vous pensez qu’on devrait se séparer ? »

Mais je ne dirai pas ça, parce que c’est ce qu’ils entendent déjà à la radio, chez leurs copines et dans la salle d’attente du médecin. A la place je les regarde, je les admire d’être là tous les deux, je m’émerveille de ce qu’ils ont déjà construit, des trésors qu’ils ont fait grandir jusque-là que sont leurs enfants, je mesure la chance infinie que j’ai qu’ils m’accordent leur confiance, je suis émue.

Les larmes

Elles vous libèrent vous parce qu’elles ne vous appartiennent plus, elles et toute la douleur ou l’amertume qui leur sont liées.

Joyeux Noël !

A ceux qui aiment Noël, ceux qui l’attendent dès la mi-octobre, qui rechignent à ranger les guirlandes et jubilent à l’achat du sapin. A ceux qui inondent leur intérieur de boules, de cheveux d’ange et qui embaument leur salon de bougies senteur Sapin Nordique. A ceux qui prennent un thé (de Noël) devant un film (de... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑