Quand faut-il emmener son enfant chez le psychologue ?

Beaucoup de parents ont à croiser au cours de leur parcours de parentalité le chemin d’un ou d’une psychologue pour leur enfant. En effet, le rôle et l’image du psychologue sont devenus de plus en plus populaire et l’efficacité d’une relation psychothérapeutique n’est plus à prouver.

Devrai-je emmener mon enfant chez le psychologue ? 

Les motifs de consultation sont très nombreux, mais il est vrai qu’il existe des symptômes très récurrents chez les enfants qui peuvent conduire à une prise de rendez-vous. Les troubles du comportement chez les enfants jeunes (crises, colères, intolérance à la frustration) sont de très bons motifs de consultation parce que les choses peuvent s’arranger très vite et très facilement si le problème est bien ciblé. L’énurésiel’encoprésie peuvent également être à l’origine d’une rencontre avec un psychologue, ainsi que les difficultés sociales des enfants (extrême timidité, disputes avec les camarades, solitude…). Les changements d’humeur et de comportements brutaux des enfants (tristesse, agressivité) sont également à explorer pour en comprendre la cause. Évidemment, des motifs plus exceptionnels sont aussi très important à traiter avec le psy, notamment les séparations, les disputes, les agressions, les secrets de famille, les deuils

De plus, au-delà du symptôme de votre enfant, c’est votre vécu de ses symptômes et l’impact qu’ils ont sur toute la famille qui va juger de l’urgence à consulter.

Tous les enfants ont-ils besoin d’aller chez le psychologue ?

Non, évidemment ! Il ne faut pas oublier que l’on prend rendez-vous avec un psychologue lorsque notre enfant, nous, notre relation avec lui rencontre des obstacles, des difficultés, c’est-à-dire que la communication est difficile, bref qu’il y a un problème, même s’il est petit ! Oui, on va chez le psy lorsqu’il y a un nœud à démêler, une période compliquée à évoquer pour mieux la comprendre. Si les choses vont bien et que ni les personnes qui s’occupent de votre enfant (crèche, école..), ni vous, trouvez qu’il ne va pas bien, inutile d’aller consulter !

Comment choisir un bon psychologue ? 

Il faut déjà se renseigner sur sa méthode. Est-il silencieux, proactif, est-ce qu’il donne des conseils concrets, pratique la guidance parentale ou est au contraire plus discret et ne s’immisce pas ou peu dans la vie quotidienne avec ses conseils ?  Est-ce qu’il souhaite voir l’enfant et ses deux parents ou est ce qu’il souhaite voir l’enfant seul ? Toutes ces questions sont importantes et permettent de vous faire une première idée de la méthode de pratique du psychologue avec qui vous allez prendre rdv.

La question des diplômes est importante, il est toujours mieux de voir un psychologue spécialisé dans la prise en charge des enfants et de leurs familles. Vous pouvez tout à fait demander à votre réseau personnel (amis, maitresse, médecin) des avis et des recommandations, mais vous pourrez également rencontrer de bons professionnels via Doctolib ou sur internet.

Une fois que vous avez pris rendez-vous et que les premières consultations arrivent, le plus important est le lien que vous tissez avec lui et l’alliance qui se créer. Si vous vous sentez à l’aise de partager le cœur de votre vie, qu’il fait preuve d’empathie, qu’il vous comprend, et semble bien cerner les difficultés que vous rencontrez, c’est très positif. Au contraire, un psychologue peut avoir de nombreux diplômes et être très réputé, si le lien avec vous est compliqué, si vous ne vous sentez pas à l’aise, il faut le lui verbaliser et éventuellement arrêter la prise en charge car vous restez libres !

Le psychologue, acteur du changement ! 

Il est essentiel que vous observiez des changements en allant voir le psychologue ! En effet, vous y arrivez avec une difficulté, son travail est de tricoter avec vous des solutions pour un mieux-être de votre enfant et, par conséquent de toute la famille. Le rôle des parents est de répondre aux besoins des enfants et le rôle du psychologue c’est d’indiquer aux parents de quoi leur enfant a besoin pour se développer correctement. Si vous sentez que les choses piétinent, que vous ne voyez aucun changement voire que les choses ne vont pas en s’améliorant, vous êtes tout à fait en droit de demander au psychologue la direction à prendre ! L’enfance est sacrée et elle file à toute allure alors il ne faut pas perdre de temps et régler ce qui peut l’être !

Lénaïg Steffens

@lenaig.steffens.psy

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :